• Fabia
      • Fabia
        Fabia à partir de  33,980
        Une petite voiture avec beaucoup de caractère
        • ​​​​​​Un design net, précis et intemporel, un intérieur avec beaucoup d'espace pour tous ses passagers
        • Un confort innovant et de nouveaux assistants de conduite et systèmes d'infotainment
        • Une motorisation moderne à faible consommation
  • Octavia
      • Octavia
        Octavia à partir de  62,980
        Sobre et performante, la référence de sa catégorie
        • ​​La référence de sa categorie pour l'espace à bord et le volume de coffre
        • Des nouvelles technologies innovantes pour votre sécurité et votre confort
        • Motorisation sobre et puissante de 150 ch
  • Kodiaq
      • Kodiaq
        Kodiaq
        Bienvenue au KODIAQ
        • Le design du tout nouveau SUV ŠKODA allie puissance et sécurité
        • ​Grand, fort et familial
        • ​​​​Découvrez de nouveaux horizons​
  • Karoq
      • Karoq
        Karoq
        Le nouveau SUV compact de caractère
        • ​Phares full LED et tableau de bord numérique
        • ​Technologie de pointe, ŠKODA Connect
        • ​Intérieur spacieux et variable grâce aux sièges arrières VarioFlex​
En décembre 1895, le mécanicien Václav Laurin et le libraire Václav Klement, tous deux fervents adeptes du cyclisme, ont lancé la fabrication des vélos de leur propre design sous le nom patriotique Slavia, typique de l’atmosphère nationaliste de la fin du 19e siècle. Quelques années plus tard, en 1899, la Laurin & Klement Co. a débuté la production de mobylettes qui ont remporté un franc succès et diverses victoires lors de différentes courses. Après plusieurs expériences au tournant du siècle, la production de mobylettes a été remplacée, à partir de 1905, progressivement par la production de voitures.
Tout comme les mobylettes, la première automobile Laurin & Klement, la Voiturette A, a obtenu un succès total. Elle fut plus tard le modèle type des automobiles classiques tchèques. Elle procura très rapidement à l'entreprise une position stable au sein d'un marché automobile international florissant. Ceci lui permit d’être rapidement produite à grande échelle. Le volume de production augmentait de manière ininterrompue et dépassa rapidement les possibilités d'une société privée. En 1907, les fondateurs envisagèrent le passage à une société cotée en bourse. Le caractère international de ŠKODA devint toujours plus incontestable. La capacité de production a été constamment élargie et après 1914, ils prirent également part à la production destinée à l’armée.
Dans les années 1920, une entreprise conjointe avec un partenaire industriel important s’imposa suite au développement national économique, afin de moderniser et de consolider la société. Ils produisaient alors différents types de voitures, de camions, de bus, de moteurs d'avion et de machines agricoles. 1925 signifiait la fusion avec ŠKODA Co de Pilzen et la fin de la marque commerciale «Laurin & Klement». Au début des années 30, le business automobile fut à nouveau organisé comme une société conjointe isolée au sein du Groupe ŠKODA (Automobile Industry Co., ASAP). Après la crise, la société marqua une rupture avec ŠKODA Popular.
L’occupation allemande de 1939 à 1945 fut à l’origine d’une perturbation profonde de l’histoire de l’entreprise qui a été incorporée dans la structure industrielle de l’Empire allemand. La production bourgeoise a été immédiatement limitée et la production, réduite au minimum. Dans la vague des nationalisations à grande échelle qui suivirent immédiatement après la fin de la guerre, l’entreprise devint, en 1946, une entreprise d'État nommée AZNP. Au sein des changements politiques et économiques, elle obtint le monopole de la production des voitures particulières.
Basée sur les processus de production traditionnels et les succès du passé, l’économie tchécoslovaque a réussi à maintenir, à l’époque post-socialiste et durant diverses décennies, un niveau relativement bon malgré les changements par l'économie planifiée et les efforts pour une croissance exagérément rapide. Cette norme fut uniquement remise en question à la fin des années 60 suite au développement de nouvelles technologies à l’Ouest. La stagnation permanente de l’économie commença dans les années 70 et toucha également le fabricant automobile Mladá Boleslav, malgré sa position de leader sur le marché automobile est-européen. La production commença seulement à s’accroître lors du lancement de la ŠKODA Favorit en 1987.
Après les changements politiques de 1989 et dans une nouvelle économie de marché, le gouvernement tchécoslovaque et le management de ŠKODA entamèrent une quête vers un partenaire étranger solide dont l’expérience et les investissements devaient rendre possible l'assurance de la compétitivité internationale de la marque à longue échéance. En décembre 1990, le gouvernement décida de collaborer avec le Groupe allemand Volkswagen. L’entreprise conjointe ŠKODA - Volkswagen démarra le 16 avril 1991 sous le nom de ŠKODA, automobilová a.s., et devint ainsi la quatrième marque au sein du groupe Volkswagen à côté de VW, AUDI et SEAT.